Le premier ou le dernier
La société nous pousse
à être toujours le premier;
le premier en classe,
le premier dans l'entreprise,
le premier au rendement,
le premier à la mode,
le premier à posséder
le dernier cri.
Or l'Evangile dit:
"Si quelqu'un veut être le premier
qu'il soit le dernier de tous,
le serviteur de tous".

Serviteur
de celui qui est faible en classe,
de celui qui n'est pas rentable,
de celui qui est démodé,
de celui qui ne peut rien,
de celui qui n'a rien.
Seigneur, que mon intelligence,
mes énergies physiques,
ma capacité d'aimer
soient au service de tous,
de celui qui vit l'épreuve,
de celui qui vit la solitude,
de celui qui vit la maladie,
de celui qui est victime
de la société qui pousse
à être toujours le premier.

Extrait de "Prier la vie"
Bernard HUBLER
Editions du  Signe

POUR NOUS CONTACTER :

Téléphone : (00/32) (0)65.66.00.24
Messagerie : notre-dame-de-lourdes@be.tf